Tellement d’idées … et tellement pas de débouchés…

Ce matin, j’ai le feeling d’écrire un petit article sur ce blogue parce que jaser fait du bien… et depuis 2 mois je ne jase pas beaucoup « en vrai ».

Balles
De petits jouets

Alors je vais vous jaser de ce que je fais, toute seule dans mon atelier, mon havre de tranquillité, mon île de solitude…. Bon… je tricote, je tisse, je dessine, je fais de la tapisserie… voilà!

Ça fait court dit comme ça, mais c’est ma réalité, une réalité qui s’ouvre sur un monde de couleurs, de textures, de formes, de recherche, d’expression, de sentiments…

J’ai une capacité d’évasion tellement grande lorsque je suis en processus de création que je ne vois pas le temps passer. Les idées se bousculent, embarquent une sur l’autre, essaient de prendre la première place pour arriver à la vie. Sans cesse les techniques de la fibres essaient de se mélanger pour exprimer les sentiments qui m’habitent. Ce n’est pas facile…

Un passe-montagne
Un passe-montagne

Sur le Web, j’ai une image de « tricoteuse », image que j’ai moi-même crée depuis 3 ans… Mais j’aimerais bien me sortir de cette étiquette qui pèse lourd, qui me limite. J’ai encore à vendre environ 150 produits que j’ai créé, je dois donc les annoncer… Mais je me sens tellement ailleurs. Le fait de faire de la publicité pour des items que j’ai tricoté il y a six mois est nécéssaire, mais semble en décalage avec mes sentiments.

Voilà ma dualité. Je me suis lancée dans la production en série, de tricots, au moment où peu de personnes tricotaient, donc temps idéal pour avoir un revenu d’appoint qui s’imposait alors. Maintenant, je veux revenir à la création pure, libre de la pression de vente mais je crois que je dois m’éloigner du tricot de « petites tuques » … Mais j’en ai encore plein à vendre… Je tourne en rond.

J’aimerais avoir le courage de donner tout ce qui est sur mes tablettes pour repartir à neuf. J’essaie de me raisonner, sur les conseils de mes proches (!) pour garder tout ça disponible à la vente, mais ça prend tellement de temps de se positionner sur Internet. Mon rêve serait que tout soit vendu, parti, d’ici Noël pour qu’au moins je dispose de tout mon temps après ça.

Si ça vous tente de vous procurer du Tissé-Triko, je vous invite à aller sur ma boutique Etsy. J’y place plein d’items et je baisse mes prix en fin de semaine. Il faut que je me libère…

Cette entrée a été publiée dans Divers, Réflexion. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *